Historique

Vers 1891, l’école du Boulevard de la Tour d’auvergne ouvre trois classes dans les locaux de l’ancien cercle militaire de la garnison, sous la direction des frères des écoles chrétiennes (congrégation créée par Saint Jean Baptiste de la Salle). L’abbé Janvier, aumônier de l’école de la TA , va travailler à son développement.

En 1904, l’école compte environ 420 élèves encadrés par 9 frères. Le bombardement aérien du 8 juin 1944 détruit les bâtiments de l’école et ceux du patronage situés juste derrière l’école au passage du Couëdic (où il est toujours). Après la guerre, la TA va se replier 6 rue de la Santé, où elle est toujours située, dans l’ancien hospice des Incurables, construit dans les dernières années du XVIIe siècle pour accueillir et soigner, hors des murs de Rennes, les malades atteint par une maladie contagieuse qui dura longtemps et fit des ravages dans la ville et les environs (avant 1700). Contrairement à ce que l’on pourrait penser, sa situation au sud-ouest de la Vilaine, en faisait une maison saine où l’on respirait le bon air contrairement au reste de la ville.

Quand la TA devient Collège !

Jusqu’en 1967, l’école la Tour D’Auvergne reçoit des garçons âgés de 6 à 16 ans, dans des sections allant du cours préparatoire à la classe de troisième. Les jeunes garçons étaient accueillis en classe de maternelle et jardin d’enfants à l’école voisine, tenue par les religieuses des filles du Saint Esprit.
En 1968, la mixité est instaurée dans les collèges tandis que les primaires ne sont que »géminés ».
Deux par deux les écoles de garçons et de filles du diocèse se regroupent, et la Tour d’Auvergne s’unit à Notre dame des Miracles, c’est la solution la plus simple, les deux écoles se partageaient déjà les enfants des mêmes familles.
La gémination permet de regrouper les filles et les garçons pendant les cours, mais pas pour les récréations, ce n’est pas un problème, le primaire ira à la TA, 6 rue de la santé, qui possède deux cours de récréation et le collège restera rue de la Motte Picquet. Les tables et le matériel adapté traversent donc le quartier, ou plutôt la rue de la Santé.
Mais un an plus tard, plus de gémination pour le primaire, c’est la mixité complète pour tous. Comme les locaux de la TA sont plus adaptés pour des grands, c’est un nouveau déménagement.
1969
La Tour d’Auvergne devient Collège. Notre Dame des Miracles école primaire.
(St Clément n’est encore qu’une annexe de Notre Dame des Miracles)
Vers 1980, le collège de la TA est rejoint par le collège Saint Gabriel situé près de l’avenir. Les deux collèges ne font plus qu’un, tout en gardant les deux bâtiments séparés par la Vilaine et le Mail, ce qui oblige les professeurs à se déplacer tout au long de la journée. Mais la fusion se fait très bien jusqu’au départ de Saint-Gabriel pour Pacé. Les déplacements sont beaucoup plus longs et bientôt les deux collèges redeviennent indépendants.

UN SEUL NUMÉRO

02 99 30 63 66

pour signaler les absences et retard de votre enfant et pour toute question relative à l’organisation scolaire

En cas de non réponse, merci de bien vouloir patienter jusqu'au déclenchement du répondeur

ACCUEIL

02 99 30 79 89

NOUS JOINDRE

Collège Tour d'Auvergne

6, rue de la Santé - 35000 RENNES
Téléphone: 02.99.30.79.89 - Fax: 02 99 30 52 53

Site: http://collegeta.fr - Email: accueil@collegeta.fr